les-actions-de-sud-prevention-securite" Nous sommes présents dans de nombreuses sociétés.

Nos actions se veulent fortes afin d'assurer une efficacité au sein d'un grand réseau que nous développons continuellement.

Vous trouverez ci-dessous des exemples d'actions que nous avons menées à terme. "

action sud : sécuritas

Une bien triste évolution vers la « déshumanisation » des ressources humaines :

La société Sécuritas lance le « planning électronique » pour ses collaborateurs.
En s’inscrivant sur le site monespacesecuritas.fr, le salarié ne recevra plus son planning comme habituellement par courrier.
Il sera avisé par sms ou par mail d’un changement d’emploi du temps. Il devra se connecter pour en prendre connaissance.

Bilan :

- Le salarié aura encore moins de contact avec sa hiérarchie et ne pourra plus rien négocier
- Les délais de prévenance seront réduits puisqu’il ne sera plus pris en compte des délais d’acheminement de l’information par voie postale
- La Société prendra t-elle en charge les frais des multiples abonnements ? Elle n’en a jamais parlé
- La Poste va encore perdre du volume de courrier !!! (cf SUD Ptt).

Cette formule serait définitivement adopté en Février. Cependant, ce projet pourrait tomber à l’eau car seulement 25% des salariés se sont connectés. Sécuritas n’avait pas compté sur le bon sens et la lucidité de ces salariés

Pour info :

Les frais professionnels sont des charges de caractère spécial inhérentes à la fonction ou à l’emploi du salarié, que celui-ci supporte au titre de l’accomplissement de son travail. L’employeur a le choix d’indemniser son salarié pour les frais qu’il engage lors de ses déplacements professionnels : soit sous forme de dépenses réellement engagées, soit sous forme d’allocations forfaitaires à condition qu’elles n’excèdent pas certains montants fixés par l’arrêté.

Toutefois, certaines dépenses ne peuvent être indemnisées que sur la base réelle d’engagement de frais :

- Les frais supportés par le travailleur salarié ou assimilé se trouvant en situation de télétravail
- Les frais engagés par le travailleur salarié ou assimilé pour l’utilisation professionnelle d’outils issus des nouvelles technologies de l’information et de la communication
- Les frais de déménagement engagés par votre salarié dans le cadre de la mobilité professionnelle.

Modifications d’horaires sans consultation du salarié :

La cour de cassation dit « NON » à Sécuritas

Dans un arrêt rendu le 20 janvier 2010, dans un litige opposant un salarié à la Société SECURITAS France, la Cour de cassation, après avoir rappelé le contenu des dispositions de l’article 7.01 de la Convention Collective Nationale des Entreprises de Prévention et de Sécurité, décide que le passage d’un horaire de jour à un horaire de nuit constitue une modification du travail de travail qui doit être accepté par le salarié, nonobstant toute clause contractuelle ou conventionnelle contraire.
La Cour de cassation considère donc que même si les dispositions conventionnelles prévoient qu’il peut être demandé au salarié de travailler indistinctement de jour comme de nuit, l’employeur doit recueillir l’accord du salarié à qui il est proposé une modification de ses horaires de jour en horaires de nuit (ou inversement).

L’intérêt majeur de cet arrêt et qu’il a été rendu contre la Société SECURITAS qui n’ignore donc pas, au moins depuis le prononcé de cet arrêt le 20 janvier 2010, qu’elle ne peut imposer aux salariés les changements précités sans obtenir leur accord.
La Société SECURITAS ne peut donc imposer ces modifications sans l’accord préalable et exprès du salarié concerné .
On peut en conclure aussi qu’il en est de même pour les autres sociétés !!!

Élections partielles Caen / Cherbourg :

- L’ensemble de l’équipe Sud Prévention Sécurité tient à remercier les salariés pour leur participation
- La confiance que vous nous avez témoignée lors des élections partielles des délégués du personnel montre l’attachement que vous portez aux valeurs défendues par Sud Prévention Sécurité
- Nous remportons la moitié des sièges qui étaient à pourvoir
- Ces élections permettent de tirer quelques enseignements
- Votre participation montre l’intérêt des salariés pour la vie de leur entreprise et leur souhait d’être représentés de manière forte
- Vos votes renforcent clairement les équipes déjà élues et leur donnent un poids encore plus considérable au sein de la société Sécuritas et des autres entreprises de prévention et de sécurité, ainsi que pour les négociations en cours et à venir
- Soyez assurés que les engagements qui figurent dans notre profession de foi ne resteront pas lettre morte. Ils seront mis en œuvre avec détermination,comme vous avez déjà pu le constater dernièrement.
- Ces résultats nous donnent les moyens de travailler pour l’ensemble des salariés, mais surtout le devoir de les défendre avec engagement et énergie.
- Nos élus seront formés et pourront ainsi mieux vous défendre.

Néanmoins, chaque élection n’est ni un commencement ni une fin, mais une continuité. C’est pourquoi, nous continuerons à travailler dans l’intérêt de l’ensemble des salariés.

Nous resterons encore plus vigilants concernant l’application du code du travail, de la convention collective et de l’application des accords.
L’interprétation qu’en fait Sécuritas, à son seul bénéfice, ne nous satisfait pas.

Toute l’équipe Sud Prévention Sécurité est fière de la confiance que vous lui avez témoignée et nous mesurons toute la responsabilité qui est la nôtre.

Merci de votre confiance,

N’hésitez pas à contacter les membres de notre équipe :

RSS : Duval emmanuel : 06.67.54.58.82
Titulaires : BOTTIN Daniel : 06.86.21.80.56
Marie dit Lemesles Emmanuel : 06.82.78.28.21
Suppléant : KARMANN Jérôme : 06.45.28.38.52

Cliquez pour agrandir

tract-sud-prevention-securite-elections-partielles-caen-cherbourg

tract-sud-prevention-le-salaire-de-la-honte

tract-sud-prevention-securite

Suppression de la prime de dépannage :

La direction nationale a annoncé la suppression de la prime de dépannage pour les salariés cyclés. Nous sommes totalement opposés à cette décision injuste.

Rappel : la modification doit être signifié 7 jours à l’avance au salarié.
Si ce délai n’est pas respecté, il est normal que le salarié ait une prime s’il accepte le changement de vacation.

A savoir : tout est négociable.